Tout ou presque sur les logiciels libres, linux, protection de la vie privée... et aussi Humeur!

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Réflexions Sima78

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 26 février 2016

Vie privée - mot de passe - justice (suite)

Doit-on donner notre mot de passePrivés de vie privée ?

Un lycéen de Dijon est placé sous le status de témoin assisté dans une affaire de fausses alertes à la bombe visant divers lycées parisiens. Son crime ? C’est une bonne question.

De quoi est-il accusé ?

« refus de remettre aux autorités judiciaires ou de mettre en œuvre la convention secrète de déchiffrement d’un moyen de cryptologie », c’est le motif retenu contre ce jeune homme de 18 ans par le juge, malgré l’avis du ministère public, qui avait ouvert une information judiciaire pour d’autres chefs d’accusation, en demandant de plus lourdes sanctions.

Lire la suite de ce billet sur le site de PixelLibre.net "Privés de vie privée ?"

Cet article lie à l'actualité de ce que j'écrivais dans mon billet "Vie privée - mot de passe - justice" en mai 2015. Cet article fait référence à "Art. 434-15-2 du Code pénal", je mentionnais dans mon billet que La Cour européenne des droits de l’homme reconnaît à toute personne le droit de ne pas participer à sa propre incrimination et donc le droit de ne pas donner ses propres mots de passe.

Je ne suis pas juriste et je ne sais donc pas si cela peut service de recours et si oui, comment... Mais déjà l'intitulé porte à débat "le droit de ne pas participer à sa propre incrimination", ce qui sous-entend dans les termes, que si l'on ne donne pas les mots de passe de déchiffrement, nous exerçons notre droit à "ne pas participer à sa propre incrimination", mais si en plus, on est innocent?... Le fait d'exercer ce droit, signifierait-il que nous sommes incriminables?
Il y a matière à débattre.

Articles à lire sur des sujets Similaires

dimanche 8 novembre 2015

Quel niveau de sécurité numérique devons-nous adopter?

quel niveau de securite adopter - sima78Avant tout, je ne suis pas un spécialiste de la sécurité informatique. Entre ceux qui préconisent les mesures de sécurité paranoïaque (et qui savent comment faire) et ceux qui rejettent d'un revers de la main toutes les menaces au prétexte du : "Je m'en fous, J'ai rien à cacher !"… Il y a un fossé. Je ne propose pas de solution, clé en main. Juste une réflexion pour ceux qui n'ont rien à cacher, car on le sait, cette phrase est juste une échappatoire de ceux qui pensent qu'un minimum de sécurité leur est inaccessible techniquement.

Commençons par remplacer “sécurité” par "précaution" et "niveau" par "comportement". Quel comportement de précaution numérique devons-nous adopter ?

Au quotidien, la majorité, sait adopter des comportements de précaution suffisante, car les mesures sont liées à la connaissance de l'environnement dans lequel nous vivons. Si vous vivez à la montagne et qu'il n'y a pas âme qui vive à des kilomètres à la ronde, vous irez faire une promenade sans même verrouiller votre porte. Vous vivez dans une zone plus peuplée, vous fermez votre porte à clé, il y a des cambriolages dans votre voisinage, vous opterez pour une porte blindée, voire une alarme… Un inconnu frappe à votre porte, vous vérifiez avant d'ouvrir, et en aucun cas, vous le ferez rentrer chez vous et, moins encore, lui montrer votre album photos de votre famille et vos papiers bancaires…

Bien ! voyons la suite du billet ...

Lire la suite...

Articles à lire sur des sujets Similaires

samedi 7 novembre 2015

Quel mystérieux plan pour ce blog

Quel est le plan de Sima78Ai-je un plan ? Et si oui, lequel ?

Drôle d'idée de billet, mais il me fut inspiré par la lecture de l'un du blog de Cyrille Borne. En effet, je m'apprêtais à mettre un commentaire suite à sa question finale "Bon je suis désolé, je ne peux pas m'en empêcher, et toi lecteur quel est ton plan secret ?"… Mais je me suis dit, ma réponse serait si longue, autant en faire un billet (car si je suis capable de lire les longs billets, la lecture des longs commentaires m'ennuient).

Cette simple question "et toi lecteur quel est ton plan secret ?" implique aussi bien les lecteurs que les blogueurs. Ai-je un plan lié à mon égocentrisme, ou un exhibitionnisme aigu, ou une nécessité quelconque de reconnaissance, ou une démonstration extravertie, un gain d'argent, la liste n'est pas exhaustive ! Oui, la simple question de Cyrille Borne dans son billet "Le plan" implique la remise en question de chacun.

Lire la suite...

Articles à lire sur des sujets Similaires

page 2 de 2 -