Tout ou presque sur les logiciels libres, linux, protection de la vie privée... et aussi Humeur!

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Réflexions Sima78

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 29 janvier 2018

Ecrire un billet, quand il faut se mettre à la tâche

René Magritte sima sima78Que ce soit au boulot ou au quotidien, nous avons toujours plein de bons prétextes pour éviter ce que nous devrions faire, mais pour le coup c’est un bon sujet de billet.
Sur cette dernière réflexion j'ai décidé d’argumenter plus bas en me basant sur un extrait de "Le vagabond" de Tristan Bernard, que je résume en trois phrases:

Nous ne faisons pas ce que nous devrions.
Ce que nous devrions faire nous ne le faisons pas.
Et, nous nous reposons sur la pensée que la chance nous viendra en aide.

En fait je n'argumente pas, je vous laisse lire!
Extrait à lire:

"(...)
Ce jour-là donc qui était un lundi, j’étais absolument torturé par la nécessité d’écrire un tout petit article que j’avais promis pour le jeudi précédent. J’avais déjà envoyé plusieurs lettres pour m’excuser. Chacune d’elles était plus longue à elle seule que l’article en retard.
(…)
J’avais décidé la veille que je ferais mon article le matin, afin d’avoir un après-midi de tranquillité inviolable. Mais toute la matinée avait coulé sans qu’on s’en aperçût, bien qu’elle fût occupée par un constant remords. Tout prétexte était bon pour reculer l’affreux moment où je m’assoirais à ma table. Il m’avait semblé absolument nécessaire de vérifier les bandages d’une machine excellente à changement de vitesse, à roue libre, une bicyclette de première marque dont je ne me servais d’ailleurs pas. Arrivé dans le hangar où elle se trouvait remisée, il me parut indispensable de gonfler le pneu arrière. Notez que je déteste gonfler des pneus, que ça ne m’arrive pour ainsi dire jamais, que c’est pour moi le plus écœurant des labeurs. Mais cette besogne était facultative, tandis que l’autre – Celle qui m’attendait dans mon cabinet de travail – l’autre était obligatoire, implacablement !
Après avoir gonflé lentement, posément, mes deux pneus, je me rendis dans le potager où je me mis à arroser des fleurs, à la stupéfaction du vieux jardinier qui ne m’avait jamais vu me livrer à une occupation pareille.
Je crois même que, ce matin-là, j’allais jusqu’à ratisser les allées du jardin. Enfin le déjeuner arriva. Je restai à table le plus longtemps que je pus. Je fis une partie de dames, que je perdis ; puis la revanche que je perdis également, et contre toute légalité je demandai à faire la belle !
Après les parties de dames, on ne pouvait vraiment se mettre tout de suite au travail. Il fallait de toute nécessité se dégourdir les jambes en faisant quelques pas sur la route.
Il faisait très chaud, abominablement chaud. J’aurais été cent fois mieux, les stores baissés, dans mon cabinet… Mais dans mon cabinet, il y avait une table impérieuse, des feuilles de papier d’une blancheur despotique, un inexorable encrier.
Je me promenai sur la route déserte, épiant sans me l’avouer le moment où quelque passant  surgirait au détour du chemin.
(…)
Il me semble à la réflexion que c’était là un sujet d’histoire, que la Providence m’envoyait charitablement.
Je remontai dans ma chambre et je fis mon article sans plus tarder sur un sujet d’ailleurs différent.
Mais tout n’est pas perdu, en somme, puisque ce sujet je le retrouve aujourd’hui."

Image : Le pèlerin de René Magritte, 1966

Articles à lire sur des sujets Similaires

mercredi 3 janvier 2018

Résolution 2018 – sima78

sima78 resolutions 2018Et oui, après le bilan vient le moment fatidique des résolutions. Deux choix s’offrent à moi :

1 - en avoir peu et donc les tenir, mais au moindre manquement de l’une d’entre elles, je risque de culpabiliser.
2 - En avoir beaucoup, comme l’on sait par avance qu’on ne pourra pas toutes les tenir cela me permet d’échapper au sentiment de culpabilité.

Résolution 2018 – sima78

Le Blog

- un billet par semaine, tu feras
- aux commentaires, tu répondras rapidement
- les mises à jour, tu maintiendras
- à l’écriture, tu t’appliqueras
- un système pour voir les statistiques (autre que piwik) tu installeras

Bon, là on est déjà pas mal pour le blog.

Sur le web

Je vais continuer de suivre les blogs via mes fils RSS, je vais supprimer certains sites et blogs de mes fils et en rajouter d’autres que je suis, mais qui n’y sont pas. Ceux que je supprime sont ceux où je vais jamais, je les avais mis pensant que leur thématique m’intéresserait, mais finalement, non !
Il en va de même pour les listes de diffusion sur lesquelles je suis inscrit, certaines ne m’intéressent pas.
Il m’arrive souvent de lire des billets que j’aimerai commenter, et je l’avoue, par paresse je ne le fais pas. Je vais faire un effort là-dessus. Contribuer un peu plus dans les forums sur lesquels je suis inscrit et qui m’intéressent.

Le libre et autres

Geneweb, je vais continuer l’arbre généalogique, mais là j’en suis à un stade où je bloque, je dois faire des déplacements, prendre de nouveaux contacts (téléphoniques, mails, in-visu et in-situ) pour avancer.
Je vais continuer à m’investir dans le LUG Root66.net pour la promotion des logiciels et systèmes d’exploitation libre, et aussi continuer de participer aux Cafés Vie Privée, mais dans mon département, pas sur Paris (je n’ai pas de carte de transport et pas envie de prendre mon véhicule).
Partager peut-être plus souvent mes expériences (LUG et Café Vie Privée) sur mon blog.
2018 sera l’année où je vais entièrement refaire mon serveur, je n’hébergerai toujours pas ma messagerie.
GTD, faire un point détaillé (sur mon blog) sur la façon dont je me suis approprié la méthode GTD (depuis 2006), les applications que j’ai testé, les points forts de la méthode, mais aussi les points faibles ou dont je n’ai pas trouvé de solution satisfaisante. Essayer d’avoir des contacts avec ceux qui utilisent cette méthode pour échanger nos expériences.
Et puis la vie de tous les jours, l’attention à la famille, la lecture dont je ne peux pas me passer, le potager bio et le sport. J’ajouterai bien les échecs, mais je suis conscient que pour recouvrir le niveau que j’avais plus jeune, nécessite l’inscription dans un club et faire et revoir de nombreuses parties, de nombreuses ouvertures, c’est beaucoup de temps que je ne prendrai pas cette année.
Ha, j’allais oublier, continuer l’écriture de mon livre sur la méditation, mais il s’agit d’un projet très personnel sans prétention à la publication, juste pour mes proches et à leur demande.

Articles à lire sur des sujets Similaires

mardi 2 janvier 2018

Bilan 2017 du Blog, mon smartphone, GAFAM

Bilan 2017 du blog Sima78Avant tout, bonne année 2018!

Sima78. Bilan 2017 du Blog, mon smartphone, GAFAM

Le bilan fait partie des mœurs du blogueur, je vais donc refaire le bilan en me basant sur la structure de celui de l'an passé.
Bien entendu il manque de nombreuses données, car comme je l'ai dit dans le billet "Piwik or not Piwik" je n'ai pas de statistique de fréquentation de mon blog.
Bref, cet état des lieux me permettra d'établir un début liste des résolutions pour un billet à venir.

Le blog Sima78

L'an passé je disais déjà "Je dois trouver la solution pour me dégager du temps et écrire au moins une fois par semaine. Comparer à certains qui publient un, voire plus, au quotidien, 1 article par semaine parait peu, mais c'est énorme pour moi."
J'ai publié seulement 29 articles en 2017, à peine plus de deux par mois, soit une moyenne d'un billet tous les quinze jours...
C'est tout de même un peu plus du double qu'en 2016 (14 articles).
Donc, un peu plus d'articles c'est également un peu plus de commentaires... 48 commentaires contre 12 pour 2016. C'est pas grand chose, mais bon.
L'an passé je disais que lors d'une réunion publique, j'avais rencontré une personne qui m'a dit suivre mon blog. La touche positive c'est que j'en ai rencontré d'autres cette année, bon je vous l'accorde, pas des foules et ça se compte sur les doigts d'une main, mais ça fait toujours plaisir.

Mes PC

Ils sont tous sous linux (Ubuntu, xubuntu, Debian), sauf un sous qui est sous Windows et oui j'ai un farfadet gamer. Au boulot, j'ai la chance de pouvoir travailler sur le système de mon choix, donc sous linux.

Mon smartphone

Ctrl+C / Ctrl+V de l'an passé
Il est sous androïd, il n'y a pas de système d'exploitation libre pour ce modèle et tant qu'il fonctionnera, je n'en changerai pas. J'ai installé f-Droïd, et je ne télécharge que des applications libres. Mon smartphone me sert essentiellement à téléphoner, envoyer des sms, synchroniser (contacts et agenda) avec mon nextcloud.
Je n'ai aucune notification sur mon smartphone.

G.A.F.A.M. et moi

Mes habitudes et G.A.F.A.M. (Google Apple Facebook Amazon Microsoft) ? rien n'a vraiment changé par rapport à l'an passé, si ce n'est que j'ai supprimé mon compte facebook, il m'en reste un pour gèrer la page de mon boulot mais est sous speudo et non à mon nom.
Je suis sur Mastodon et framasphère mais très peu actif, je n'ai d'ailleurs aucune notification que se soit sur mon smartphone ou mes PC.
J'utilise très peu Tor, il faut dire que j'ai une connexion déplorable... Mes moteurs de prédilection sont toujours SearX.me et Qwant.

Ha! autre chose... Inutile de me mettre un commentaire pour me signifier que dans l'image de mon billet j'ai fait une faute "Mastodont" au lieu de "Mastodon", je l'ai vu mais pas envie de refaire l'image.

Articles à lire sur des sujets Similaires

samedi 30 décembre 2017

Comment finir l'année 2017 tranquilement

black Mirror Sima78 SériesOn commence par visionner la saison 4 de Black Mirror

Lire la critique sur Numerama:
Quatrième essai : « Black Mirror » décline sa recette dans six genres cinématographiques différents. Pour notre plus grand bonheur.

Et entre deux épisodes on lit "La grande aventure du Sexe".

Saviez-vous que sur notre planète, certaines espèces ne font pas de sexe? Qu'il existe une incroyable diversité de formes d'organes reproducteurs et que biologiquement, on peut faire du sexe sans sexes? Des rites amoureux les plus improbables, à l'invention des mâles et femelles, en passant par le pseudo-sexe des bactéries et la sexualité des champignons: vous ne verrez plus le monde vivant du même œil.

"La grande aventure du Sexe" de Léo & Colas Grasset
Edition Delcourt

Léo Grasset est le Youtubeur de la chaîne de vulgarisation scientifique Dirtybiology et également blogueur sur le blog du même nom "Dirtybiology".

la grande aventure du sexeColas Grasset quant à lui est dessinateur et animateur et fait partie du collectif "Ayeah!"

J'ai découvert la sortie de "La grande aventure du Sexe" sur France Culture... Heu.. Heureusement que je précise "J'ai découvert la sortie de (...)", car si j'avais écrit "J'ai découvert la grande aventure du Sexe sur France Culture" aurait eu une connotation différente. Bref, sur France Culture,  il y a déjà quelques semaines où Léo et Colas étaient interviewés, ils ont si bien parlés du livre et m'ont fait tant rire que j'en ai commandé le livre. Achat que je ne regrette pas.

Articles à lire sur des sujets Similaires

lundi 4 décembre 2017

Les Mémorables de l'Open Source réunis sur un projet photographique.

projet photo opensource - 01 sima78Faces of Open Source est un projet photographique qui nous permet de mettre un visage sur certaines des personnes qui ont eu le plus d'impact dans le développement de l'Open Source.

Linus Torvalds, Ken Thompson, Larry Wall, Doug McIlroy, Guido Van Rossum, Karen Sandler, Dan Geer, Limor Fried... Sont des figures de l'Open Source, des personnages qui ont contribué au développement du logiciel libre à différentes périodes, ce qui nous permet de profiter de la technologie actuelle et de servir d'inspiration aux autres développeurs.

Impossible de ne pas se souvenir du regretté Dennis Ritchie (créateur du langage de programmation C avec K. Thompson d'Unix), qui d'une certaine manière devait aussi être présent dans ce travail. Voici ses frères tenant une photo de lui:

Dennis Ritchie © Peter AdamsPeter Adams est l'auteur de ce projet documentaire qui a débuté en 2014. Un photographe qui avait déjà de l'expérience avec BSD dans les années 90 (plus tard avec Linux) en plus de ces connaissances en programmation qui lui a permis de travailler sur la conception des premiers sites corporatifs

D'excellentes photographies en noir et blanc, accompagnées d'un bref profil du personnage en question et des détails techniques sur la prise de l'instantané (certaines depuis son studio de la Silicon Valley, d'autres à travers les États-Unis) composent la série. Toujours sur le site de l'auteur, vous les trouverez classés par sections: UNIX, BSD, Linux, langages de programmation, X Windows.

Dans une interview intéressante sur PILXS.US, Adams explique son choix du noir et blanc pour ses portraits:

N&B sur un fond blanc était un choix conscient dès le début. Connaissant le groupe, j'ai senti que ça allait être la meilleure façon d'explorer les gens et les visages. Chacun de ces visages a, je pense, une histoire très intéressante. J'essaie d'apporter la personnalité de chacun à la photo et le N&B a toujours été ma façon préférée de le faire. Le fond blanc met le juste accent sur la personne.

Celle-ci de David Korn, créateur de Korh Shell (Ksh), est l'une de mes préférées (son tee-shirt est cool!).

David Korn ©Peter AdamsLes images sont distribuées sous licence Creative Commons (CC BY-NC-SA) pour un usage non-commercial (pour une autre utilisation, il suffit de contacter l'auteur).

Parmi les projets de Korn il y a la réalisation d'un livre qui contribuera à laisser une trace de cet héritage. Pour cela il étudie plusieurs options de financement telles que Kickstarter et d'autres types de parrainages.

Mais ce sera quand la série sera terminée, il y a encore une douzaine de personnes à photographier.

Un qui manque... c'est Richard Stallman. Je ne connais pas la raison de son absence, mais peut-être que si le projet s'appelait Faces of Free Software ...

Traduit du site La Mirada Del Replicante

Source : Los históricos del Open Source reunidos en un proyecto fotográfico

jeudi 5 octobre 2017

Mes contributions aux logiciels libres

contributions logiciels libres

Je pense que lorsque l'on utilise du logiciel libre il est normal de contribuer, chacun selon ses moyens (financiers) et/ou selon ses capacités (techniques, disponibilités, etc.).

Mes contributions sont très limités, je fais la promotion du logiciel libre par quelques présentations publiques via le LUG dont je fais parti ou lorsque je contribue à des "Café Vie Privée" (dans les Yvelines), les retours de bugs des logiciels que j'utilise, quelques très trop rares traductions.

Financièrement, cela varie d'une année sur l'autre. Les temps sont durs et je sais que pour beaucoup c'est pire.

Je ne fais pas ce billet en donneur de leçon, loin de moi cette idée. Juste pour donner conscience que le logiciel libre existe grâce aux contributions, de celui qui l'utilise et en parle à ses voisins et ses collègues, de ceux qui développent, de ceux qui hébergent... Le panel est large et il y a de la place pour toute sorte de contributions. Chacun selon ses moyens, chacun selon ses capacités.

Pour moi:

Lire la suite...

Articles à lire sur des sujets Similaires

mardi 19 septembre 2017

Piwik or not Piwik

piwik

Aujourd’hui je vais sur mon Piwik, persuadé qu’il était planté, je ne sais pas pourquoi, certainement que la dernière fois que j’y était allé il y avait eu certainement un bug dû peut-être au débit extrêmement lent dont je souffre chez moi.

Bref, je me connecte à l’interface du piwik, tout fonctionne très bien, il m’alerte d’une mise à jour que je fais immédiatement, tout est au top!

Sauf que lorsque je regarde les statistiques je me rends compte que le nombre de visites a sérieusement baissé. Soit, je ne prétends pas avoir une grande influence, loin s’en faut, mais je sais que j’ai plus de lecteurs qu’au départ de ce nouveau blog. Je le sais à travers des discussions et des échanges, je reçois aussi quelques mails sur certains de mes articles, etc. Donc pas d’une grande influence mais la courbe devrait être légèrement croissante alors que c’est sérieusement l’inverse.

A quoi est-ce dû ?

Je pense que mes rares lecteurs étant tous plus ou moins sensibilisés à la protection des données, utilisent des bloqueurs de pub et/ou de scripts et ces bloqueurs, bloquent également piwik.

Bon, je ne vais pas leur jeter la pierre, moi qui sur Firefox utilise une multitude de plugins de ce genre (un peu moins depuis quinze jours puisque je teste Arora sur lequel il n’y a que "adBlock").

La question que je me pose est : dois-je garder piwik sur mon serveur?

Je pourrais faire des recherches pour pallier à cela, il me semble avoir vu quelques trucs la-dessus sur le web… Cela a t-il un intérêt? Me faire chier casser la tête à résoudre un problème pour des statistiques que je ne regarde presque jamais, maintenir les mises à jour et occuper un espace sur mon serveur pour une "appli" que je consulte qu’occasionnellement. Que vous soyez trois, dix, cent, cinq cents visiteurs par jour (sur ce dernier chiffre je me fais plaisir), qu’est-ce que cela change? Je n’ai rien à vendre, évidemment, plus vous êtes nombreux à me lire et plus cela me fait plaisir, mais ai-je besoin de statistiques (même si j'aimais bien piwik)?

C’est vrai que j’aime connaître les liens qui pointent vers mon blogs et/ou billets, mais est-ce si important?

Ce billet pour savoir si je dois faire ou pas un "rm" sur piwik. Je pensais qu’en l’écrivant j’arriverai à la fin avec une décision tranchée, mais non, je reste indécis quoique la balance penche vers la suppression…

À suivre...

Articles à lire sur des sujets Similaires

vendredi 15 septembre 2017

Mon blog, mes billets, petit bilan

linux vieux pc

Dans le billet "Sima78. Bilan 2016 du Blog, mon smartphone, GAFAM" je me motivais par la formulation "Je dois trouver la solution pour me dégager du temps et écrire au moins une fois par semaine.".

Qu'en est-il aujourd'hui?

Nous sommes la semaine 37 de 2017. Allez! Enlevons 4 semaines de congés bien mérités, cela fait donc 33 semaines.

Si j'étais discipliné, assidu, j'aurais dû publier 33 articles.

Je viens de faire le décompte, 20 billets en comptant celui-ci moins un que j'ai retiré. Que les deux tiers de ce qui était prévu.

Le constat.

Je suis indiscipliné, inconstant, complètement dissipé, mais je l'assume.

Mes excuses.

Ha, je sens déjà la réplique... "Les excuses, c'est comme le trou du cul, tout le monde en a !..."

Bon, alors à ma décharge.

En écrivant ce billet je dénombre au moins sept passions, sachant que je n'aurai pas sept vies, j'essaie de les satisfaire de mon vivant.

Passer du temps en famille:

Bon, cela va de soi, c'est une nécessité au-delà des passions.

Les passions...

La lecture:

C'est ma première des passions, si je devais partir sur une île déserte en emmenant qu'une chose, ce serait ma bibliothèque (elle contient de nombreux livres). Je lis quotidiennement mais j'ai toujours le sentiment de ne pas lire assez à mon goût, j'ai toujours soif de lecture.

Les autres passions n'ont pas d'ordre de priorité, leur priorité est en fonction des périodes, de mes envies, bref, elles ne sont hiérarchisées.

M'informer:

Finalement c'est une autre forme de lecture... Être au courant de l'actualité, des mouvement sociaux, de la politique, des événements culturels proches de chez moi que j'irai voir ou découvrir in situ (si j’en ai le temps) , etc. Pour le coup c'est aussi bien sur le web que sur la presse papier.

L'open source, mais pas que:

Je m'intéresse au logiciel libre, la protection de données personnelles, et à toutes les activités alternatives, alors je suis de nombreux blogs qui m'apportent énormément. C'est encore de la lecture.

Le jardinage:

Et oui, j'ai un potager et cela prend du temps. Le plaisir de cultiver bio ce que l'on va manger. Une véritable détente et aussi quelques maux de dos, la terre est basse.

La cuisine:

Lorsque l'on jardine, on aime cuisiner (du moins, normalement) ce que l'on cultive. J'aime cuisiner depuis mon enfance.

La généalogie:

Au départ je m'en fichais complètement, je m'étais lancé dans la construction d'un arbre regroupant que mes cousins et oncles éparpillés en Europe pour qu'ils se connaissent entre-eux, fassent connaissance car ils sont tous extraordinaires. J'ai mis le doigt dans l'engrenage généalogique et suis remonté jusqu'en 1550 et je compte bien continuer (mais horizontalement sur certaines branches).

Les échecs:

Jeune j'ai joué en club. C'est mon jeu favori. Je m'étais réinscrit il y a deux ans, et quand j'ai constaté la baisse de mon niveau j'ai arrêté, complètement écœuré un peu dégoûté. j'essaie de prendre un peu de temps pour réétudier des parties, peu à peu, histoire de recouvrir mon niveau, mais ça va prendre du temps.

Sans compter que j’ai repris le sport trois fois par semaine, et je me passionne de tout, c’est ça mon vrai problème, photographie, bonsaïs, jeux de société, etc. Je me passionne de tout vous dis-je !

Je pense que j’arriverai à un billet par semaine lorsque je serai en retraite. Mais pourquoi on nous file pas la retraite après quinze ans de boulot ?!

Articles à lire sur des sujets Similaires

lundi 24 juillet 2017

Podcast actualité

podcastJe ne suis pas un "aficionado" des podcasts. J'ai pourtant essayé sous l'influence de Alterlibriste, mais non, je reste très délicat sur les choix d'écoute.
Il faut que ce soit court, précis, allant à l'essentiel... Ou si c'est long, il faut que cela soit construit, argumenté, je dois en ressortir avec un réel sentiment que cela m'apporte une connaissance supplémentaire, ou une réflexion (avec des divergences ou pas)... Bref, je suis très difficile quant au contenu ou s'il s'agit du ludique (j'aime bien aussi me marrer), il faut que ce soit subtil, qu'il y ait un fil conducteur... Quelque chose qui m'embarque !

Comme Cyrille Borne sur son billet [la-verite-est-ailleurs], je n'accroche pas au "trop d'entre-soi" de plus j'ai du mal à trouver le temps pour écouter les podcasts. Je ne sais pas écouter en faisant autre chose (1 neurone et en plus il est binaire).

Je vous vois venir: Bon ok Sima78, et c'est quoi ton podcast d'actualité ?

J'y viens, j'y viens, ce n'est pas très innovant et vous allez finir par croire que je travaille pour cette radio... mais non !
Actuellement je suis la série "Brève encyclopédie du monde, cosmos" sur France Culture.
Toute une série philosophique sur Cosmos de/et par Michel Onfray.

Vraiment génial, je vous invite à découvrir, ci-dessous le lien du fil RSS :
http://radiofrance-podcast.net/podcast09/rss_12526.xml

Je vous souhaite une bonne écoute!

Articles à lire sur des sujets Similaires

vendredi 14 juillet 2017

Contrairement aux apparences, je suis toujours là

Je suis toujours làIl est vrai que ces temps-ci, entre beau temps (donc jardinage, barbecues, balades), mauvais temps (donc lecture), entre deux variations météorologiques et mes activités diverses et variées (je ne vous dis pas tout), je parais complètement absent !

Non non, je ne suis pas non plus sur les réseaux sociaux, ils passent loin derrière mes fils RSS et ensuite mon blog (hé oui mes fils rss passent avant mon blog).

J’aime et apprécie ces périodes AFK (Away From Keyboard. "Loin du clavier"), voire GFN "Gone For Now "Pas là pour le moment").

Cela confirme une difficulté que j’annonçais sur mon post du 26 décembre : Je dois trouver la solution pour me dégager du temps et écrire au moins une fois par semaine. Comparé à certains qui publient un, voire plus, au quotidien, 1 article par semaine parait peu, mais c'est énorme pour moi.

Je ne tiens pas ce pari d’un billet par semaine, est-ce grave docteur ?

J’ai même raté PSES (Pas Sage En Seine), moi qui tenais y participer… Bon, ce sera pour la prochaine !

Soit ! J’ai quelques billets en cours, mais ce sera certainement pour la rentrée (septembre).
Qu’est-ce que je fais lorsque j’ai les doigts sur le clavier dans ces périodes ? Hé bien je me connecte à ma messagerie  pour répondre à certains mails (perso ou MailingList), puis je suis les blogs de ma liste RSS, bref pas grand-chose d’autre sauf quelques cliquetis de claviers pour écrire un billet comme celui-ci.

Alors soit, ça ne se voit pas, mais je suis toujours là !

jeudi 4 mai 2017

L'avenir commence demain

Issac Asimov Livre pour geekCeux qui me connaissent le savent ! Si je dois m’exiler en emportant qu’une partie des objets dont je tiens le plus, ce sera sans ambiguïté, ma bibliothèque ! Et non, pas mon ordinateur, ni mon smartphone, mais mes livres… Avec eux je peux m’évader de mille et une façons et je ne peux pas m’endormir si je n’ai pas lu.

Les Linuxiens, BSDistes et autres libristes sont passionnés par la technologie, alors j’aimerai faire découvrir à ceux qui ne connaissent pas encore, un livre d’Issac Asimov dont le genre est difficile à trancher, entre fiction et anticipation.

Titre original : Nine Tomorrows, 1959
Science Fiction / Anticipation - Traduction de Bruno MARTIN
Edition: POCKET n° 5034 - 352 pages, octobre 2008, suite du 1er tirage août 2011
ISBN: 978-2-266-18377-2

Sur ce billet : Quatrième de couverture, Mon avis, Courte biographie.

Quatrième de couverture :

Lire la suite...

Articles à lire sur des sujets Similaires

samedi 29 avril 2017

Moi aussi je suis Mastodon

sima78 sous mastodon

Après le buzz qu'a fait Mastodon depuis début avril je me suis laissé tenté.

Hé oui, j'ai créé un compte sur ce réseau social.

Je ne vais pas vous faire un comparatif, car je n'avais pas de compte twiter avant.

Mon expérience en réseaux sociaux est très limitée, j'avais deux comptes Facebook, l'un sous un autre pseudo pour une activité qui n'a rien à voir avec le numérique, je l'ai fermé et transférer vers framasphère, mais j'y vais presque jamais. L'autre compte me sert à gérer la page facebook de mon boulot, sous encore un autre pseudo, il n'y a donc rien dessus.

Mon avis sur Mastodon?... C'est un peu tôt pour en parler, ça ne date que de quelques jours, je verrai à l'usage.

Mon profil sur Mastodon via Framapiaf

https://framapiaf.org/@sima78

Articles à lire sur des sujets Similaires

jeudi 6 avril 2017

Black Mirror

black Mirror Sima78 Séries

Cela fait plus de 15 jours que j'ai fait le choix d'être AFK, ça fait du bien, en dehors du boulot, lecture, jardinage, etc. Et comme disait Cicéron: "Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."

Ce que ne disait pas Cicéron, c'est que le jardinage peut vous clouer à domicile avec une lombalgie... L'occasion pour moi de découvrir (je ne suis ni cinéphile, ni TV) Black Mirror.

La seule série que j'ai visionné intégralement est Mr Robot, conseillée par une collègue. Black Mirror m'a été insufflé par l'une de mes filles.

Bref! Black Mirror, j'en suis à la série 2 de la saison 2.

Synopsis de ce que j'ai vu.
A l'heure des innovations numériques parfois liées aux réseaux sociaux, à la réality-show et/ou jeux télévisés... En clair, tout ce qui théoriquement devrait nous faire rêver, nous apporter le savoir, le bien-être, la distraction, la connaissance, etc. Y a-t-il un côté obscur à ces idéaux prometteurs?
Black Mirror donne sa vision, une fiction si proche de notre réalité qu'elle semble pointer à l'horizon, entre extrapolation et transposition.
Les épisodes ne se suivent pas et peuvent être visionnés séparément. Soit! Ils ne s'égalent pas non plus en "qualité/intérêt", mais tous ont un fil conducteur dont un départ commun lié aux nouvelles technologies, une sorte d'idéal, mais qui vire rapidement au cauchemar... Bref! À chaque série, une véritable dystopie!

Ce qui inspire à la réflexion et satisfait mon esprit dubitatif, voire soupçonneux... Certaines mauvaises langues diraient "ma parano".

Articles à lire sur des sujets Similaires

mercredi 1 mars 2017

France Culture et notre vie privée numérique

France Culture et notre vie privée numérique

Ce n'est pas mon habitude de faire de la promo, mais France Culture que j'écoute régulièrement (là, ça fait intello, j'aime ça) a fait une série de chroniques, trop brèves à mon goût.
Je vous mets quelques exemples (liens) à lire ou à écouter.

Articles à lire sur des sujets Similaires

vendredi 24 février 2017

L'effroyable tutoriel

plantageCeux qui utilisent le logiciel libre sont ceux qui, à mon avis, lisent le plus les tutoriels.

Faire un billet sur un échec, ça fait tout de suite beaucoup moins "classe". L’échec fait pourtant souvent partie d’une réalité généralement mis sous silence et c’est pourtant une réelle source d’amélioration.

Que celui qui n'a jamais "planter une application" me jette la première pierre!

Oui, on parle, publie toujours sur qui fonctionne et on se tait sur les échecs, ça permet de se la péter un peu.

Pour ce billet j'ai décider de faire l'inverse, parler d'un échec.

Voyons ma mésaventure...

Lire la suite...

vendredi 3 février 2017

Vote électronique et démocratie

non au vote électroniqueLe vote électronique peut-il être démocratique?

Je ne vais pas vous parler sur ce billet de ce que je pense des institutions de la Ve République, ni de la partie technique du système de vote électronique, mais du vote en soit et de ce qui me paraît anti-démocratique dans le vote électronique.

Au-delà des institutions qui encadrent le processus électoral et qui peut aboutir à une pseudo-démocratie, le vote en soit, pour être démocratique, doit pouvoir être contrôlé de bout en bout.

Lire la suite...

Articles à lire sur des sujets Similaires

samedi 21 janvier 2017

Une recette de cuisine est-elle Open Source

recettes libres open sourceJe suis toujours surpris lorsque je tombe sur un blog de recettes de cuisine et que je vois un copyright, ou un message du genre "Tout le contenu de ce blog est la propriété de...", mais je m’étonne aussi de lire "recette OpenSource". Question complexe.

Une recette de cuisine ne peut pas être brevetée car elle ne rentre pas dans les critères du Code de la propriété intellectuelle - Article L611-10.
Si elle est publiée, elle est par définition open source, chacun peut se l’approprier, l’améliorer, la modifier.

Il reste à se poser la question autrement.

Une recette de cuisine est-elle une œuvre de l'esprit ?

Pas facile de répondre à cette question. Je vais essayer de vous donner quelques pistes dans ce billet, je ne suis pas juriste donc je reste à l'écoute de la critique de mon interprétation des textes législatifs.

Lire la suite...

Articles à lire sur des sujets Similaires

lundi 26 décembre 2016

Sima78. Bilan 2016 du Blog, mon smartphone, GAFAM

bilan 2016 blog Sima78Sima78. Bilan 2016 du Blog, mon smartphone, GAFAM

Je vois ça et là des blogueurs faisant leur bilan de l'année écoulée. C'est en effet une bonne chose et par ce billet j'en fais de même.

Faire le bilan de fin d'année c'est faire le point sur ce que l'on a fait, ce que l'on aurait dû faire, ce qu'il reste à faire. Bref, un état des lieux qui permettra d'établir un début liste des résolutions pour l'année à venir.

Le blog Sima78

14 articles en comptant ce billet pour l'année 2016. A peine plus d'un par mois. C'est peu... Déjà en 2015 j'avais pour ambition d'écrire une rubrique par semaine sur les liens m'ayant particulièrement intéressé, et cela, en plus des autres billets. Cette rubrique n'a tenu que quelques mois.

Lire la suite...

Articles à lire sur des sujets Similaires

vendredi 16 septembre 2016

On ne m’y reprendra plus!

linux vieux pcJe suis persuadé que parfois on commet l’erreur de vouloir faire fonctionner, à tout prix, un vieux pc. En fin de billet, j’explique pourquoi.

Et oui, quand un collègue vient me voir et me dit : Une voisine m’a donné un vieux ordinateur portable, tu pourrais faire en sorte que je puisse l’utiliser ? Le clavier est "Américain" et la prise de courant aussi…

Alors moi, bon Prince : pour le clavier il suffit de mettre des stickers, la prise un adaptateur, et dessus je t’installe un linux…

Hé oui, je suis bon Prince, mais bon, lire la suite...

Lire la suite...

Articles à lire sur des sujets Similaires

samedi 16 juillet 2016

Je passe sur Firefox Nightly

firefo nightly -Sima78Il fut un temps où j'utilisais de nombreux logiciels, voire, des distributions en version bêta, ou en cours d'évolution, et puis... Avec le temps, par commodité et mauvaises habitudes, je suis passé qu'aux versions stables.

Il faut dire "je dois me trouver des excuses" qu'au boulot, j'ai besoin de stable, à la maison, sur le pc familiale, j'ai pas envie que Mme Sima m'appelle si un message d'erreur s'affiche... Mais sur mon portable et autres PC, je n'est pas d'excuse.

J'ai lu l'appel relayé par Genma dans son billet "Pourquoi j’utilise Firefox nightly ?", qui renvoie vers "Passez à Nightly avec Pascal Chevrel, pour l’avenir de Firefox"... Là, déjà convaincu, j'ai lu "À propos de Nightly", puis j'ai téléchargé Firefox Nigthly.
Finalement, ça fonctionne très bien!

Je pense que c'est important de participer, même modestement, au développement des applications et distributions, d'autant plus, que de nombreuses applications et distributions dites "beta, testing, en développement, unstable, etc." sont moins bugger que certaines applications qui dites "stables"... J'ai de très mauvais souvenirs avec certaines applications "dites" stables dédiées sur le montage vidéo et très bugguées. À contrario, d'autres dites "beta" fonctionnent très bien. Pour exemple, j'ai utilisé très longtemps les versions "testing" de la distribution Debian sans soucis...

Image ci-dessous avec Firefox Nightly, vous remarquerez que j'utilise comme moteur de recherche SearX qui est mon moteur de prédilection avec Qwant

Navigateur Firefox Nightly Sima78

Articles à lire sur des sujets Similaires

    - page 1 de 2