Tout ou presque sur les logiciels libres, linux, protection de la vie privée... et aussi Humeur!

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Connexion lente, testez les résolveurs DNS – NameBench

NameBench Sima78Connexion lente, testez les résolveurs DNS – NameBench

Avant tout, la différence entre "Résolveur" (ou serveur récursif) et Serveur faisant autorité (serveur DNS) !
On parle souvent de serveur DNS à tort car il s’agit souvent et surtout dans le cas NameBench de serveurs récursifs.

Résolveur (ou serveur récursif) : serveur DNS qui ne connaît rien mais pose des questions aux serveurs faisant autorité et mémorise les réponses. Chez le FAI, ou sur le réseau local ou serveurs récursifs publics (Quad9, OpenDNS, Google, etc.).
Serveur faisant autorité : serveur DNS qui connaît le contenu d’un domaine. Exemple : les serveurs de l’AFNIC qui connaissent ce qu’il y a dans ".fr" et peuvent répondre. Ou les serveurs de gouvernement.fr chez Gandi et autres…

Pour approfondir vos connaissances sur le sujet allez sur le blog de Stéphane Bortzmeyer que je remercie.

Bon, revenons-en à nos moutons !...

Je suis parmi les utilisateurs les plus distants de mon FAI, ce qui a pour conséquence une connexion internet dont les utilisateurs de modems n’ont rien à m’envier.

Dans ce cas, plus qu’ailleurs, le temps de réponse d’un résolveur DNS a son importance.

Trouver le plus rapide, c’est ce que fait NameBench en testant la rapidité des serveurs récursifs, pour cela il va utiliser l’historique du navigateur et va parcourir les résolveurs DNS locaux et globaux (publics). Il vous signalera également les résolveurs DNS menteurs.
Il est dans les dépôts Debian, une fois installé il suffit le lancer par la commande
$ namebench
Vous avez l’interface ci-dessous, on peut voir que j’ai comme résolveur DNS 9.9.9.9 et 9.9.9.10 de Quad9
namebench-002.png
Cliquez sur test ou running.
C’est parti ! Vous pouvez aller vous faire chauffer un thé, chercher le pain à la boulangerie cela va prendre un certain temps !
namebench-001.png
A la fin vous avez les résultats qui s’affiche sur votre navigateur.
namebench-003.png
J’ai fait le choix de refaire un test avec les résolveur  DNS 208.67.222.220 et 208.67.220.222 de OpenDNS.
Choix que j’ai gardé, même si celui de Google est un poil de cul plus rapide. J’ai plus confiance à OpenDNS qu’en Google.
S’en suit une série de screenshots.
namebench-004.pngnamebench-005.pngnamebench-006-r.pngnamebench-007.pngnamebench-008.pngnamebench-009.png

Schéma simplifié d’une requête DNS

dns-privacy.jpg

Articles à lire sur des sujets Similaires

Commentaires

1. Le jeudi 18 janvier 2018, 07:58 par paulgreg

Et que pensez-vous de https://www.grc.com/dns/benchmark.h... ?

2. Le jeudi 18 janvier 2018, 09:40 par Sima

Je ne connais pas, mais ça me semble un peu ancien "Compatible with all versions of Windows from Windows 95 through Windows 7", c'est un freeware, je ne pas trop cherché mais je pense que ce n'est pas Open Source.
J'aurai tendance à dire que si l'on veut tester les résolveurs DNS autant utiliser NameBench et aller le chercher soit dans les dépots soit "à la source":
https://code.google.com/archive/p/n...
Il y a des versions pour windows.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://chispa.fr/sima78/index.php?trackback/108

Fil des commentaires de ce billet