Tout ou presque sur les logiciels libres, linux, protection de la vie privée... et aussi Humeur!

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Bilan sur la méthode d'organisation GTD

Getting Things Done - GTD - Sima78La méthode Getting Things Done, le bilan

J'utilise la méthode GTD depuis 2006, 10 ans et trois mois, je pense qu'il est temps d'en faire le bilan. Bien entendu le bilan est d'une objectivité très personnelle puisque chacun s'approprie GTD avec les outils qui lui conviennent. Me concernant, si les outils ont évolué au début, depuis mon denier billet sur le sujet "GTD (Getting Things Done) en pratique", peu de chose ont changé... Je suis passé de "Evolution" à "Partage" et de "owncloud" à NextCloud".
J'ai pourtant fait diverses tentatives de modifications, variantes, mais rien à faire, j'en reviens à la base du billet cité plus haut, à part quelques modiques modifications.
L'expérience que j'en tire, les travers dans lesquels il ne faut pas tomber... Voyons la suite...

GTD c'est super! Mais attention au pièges!

A trop vouloir organiser, on risque d'y passer plus de temps qu'à agir!
Je n'utilise pas d'application dédiée à la GTD
Il existe une multitude d'applications (à voir sur Wikipédia, liste non-exhaustive), j'en ai testé quelques-unes. Pour celles qui m'ont paru les mieux adaptées, je me suis retrouvé à les configurer, modifier les tags, ajuster et réajuster les items (contextes), les tâches... J'ai toujours eu le sentiment de passer plus de temps à ajuster au plus près de mes besoins d'organisation qu'à organiser réellement et agir... Bref, j'avais le sentiment de brasser du vent!
J'ai donc rapidement abandonné après avoir testé trois ou quatre applications.

Trop de GTD tue la méthode GTD

Au boulot, je n'utilise pas la méthode GTD du matin au soir, je l'applique généralement de façon partielle.
En effet, si l'on décide d'appliquer la méthode GTD à la lettre, c'est risquer de finir tel un coureur contre la montre, la tête dans le guidon, noyer par les tâches. Car cette méthode traite toutes les informations entrantes avec une priorité égale, les priorités se font ensuite et par contexte. La réalité est autre!
Mais cela ne suffit pas, car elle ne prend pas en compte la créativité, la réflexion, la spontanéité, l'imprévu, l'urgence... Pour y répondre, il faut soit l'intégrer, soit savoir délaisser la méthode GTD, savoir la mettre de côté pour la reprendre plus tard.
Il faut donc savoir poser des priorités! Savoir délaisser un "contexte" en cours pour passer à un autre, voire délaisser la méthode GTD un certain temps.

GTD et le facteur humain

La méthode est strictement organisationnelle, or le facteur humain est primordial. Il est important de prendre le temps de rencontrer les personnes, les collègues. Être à l'écoute, discuter, échanger.
Le facteur humaine c'est aussi s'accorder des pauses.

GTD dans la vie privée

J'ai tenté d'appliquer la méthode GTD dans ma vie privée... Madame Sima s'en tient au calendrier de la poste pour ces RDV, moi mon Nextcloud. GTD dans la vie privée est un échec et s'est tant mieux! Il y a une véritable coupure entre ma vie professionnelle et privée et je n'ai pas envie d'organiser ma vie privée comme celle professionnelle. On s'accommode, moi mon épouse et nos enfants, au mieux, et ça marche très bien comme ça.
GTD pour recentrer, pour ne pas oublier!

Pour conclure.

Si au travail, je ne suis pas la méthode GTD à la lettre, j'y reviens souvent, cela me permet de me recentrer, me recadrer dans les multiples tâches très diversifiées de mon travail. La méthode GTD m'aide aussi à ne pas oublier certaines tâches, même si je leur donne une priorité minime.
Bref!

  • Si vous êtes tête-en-l'air, un peu brouillon (c'est un peu mon cas et je ne souhaite pas changer), c'est une méthode que je vous conseille car vous saurez faire la part des choses en gardant une part de spontanéité.
  • Si vous vous êtes maniaque, pointilleux, vous risquez de vous retrouver submergé de tâches et passer à côté de l'essentiel. Voire même brasser du vent!

Commentaires

1. Le vendredi 10 février 2017, 11:02 par Zenzla

Coucou Sima,

Moi je l'utilise uniquement au milieu professionnel et associatif, un simple post-its divisé en deux colonnes Urgent et non urgent :P

Zenzla

2. Le samedi 11 février 2017, 12:50 par Sima

- un simple post-its.... Ça c'est la méthode GTD simplifiée à l’extrême ! :-)

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://chispa.fr/sima78/index.php?trackback/81

Fil des commentaires de ce billet