Vote électronique et démocratie

non au vote électroniqueLe vote électronique peut-il être démocratique?

Je ne vais pas vous parler sur ce billet de ce que je pense des institutions de la Ve République, ni de la partie technique du système de vote électronique, mais du vote en soit et de ce qui me paraît anti-démocratique dans le vote électronique.

Au-delà des institutions qui encadrent le processus électoral et qui peut aboutir à une pseudo-démocratie, le vote en soit, pour être démocratique, doit pouvoir être contrôlé de bout en bout.

Chaque citoyen doit pouvoir exercer ce contrôle, il doit être à la portée de tout citoyen qui le souhaite, quelles que soient ses convictions, encarté dans un parti ou pas, qu'il ait des connaissances en informatique ou pas.

Bref! Un contrôle accessible à tout le monde!

Le système de scrutin actuel, même s'il subsiste quelques fraudes marginales, le contrôle s'exerce.
Actuellement, chaque citoyen, peut participer à l'organisation des votes, son bon déroulement et au dépouillement, donc au comptage des votes. Chaque parti ayant un candidat peut désigner des assesseurs qui vont vérifier le bon déroulement dans les différents bureaux de vote... Que les bulletins de vote sont bien présents, qu'ils soient d'une épaisseur identique, que les poubelles soient vidées régulièrement, etc.

Soit! Tout cela est d'une certaine lourdeur, mais nécessaire pour une vraie démocratie où chacun, s'il le souhaite, peut participer à ce contrôle.

Dans un système de vote électronique, et allez, soyons fous et imaginons-le totalement sécurisé, inviolable... Soyons encore plus fous, le code est open-source... Qu'on m'explique comment chaque citoyen, chaque assesseur, peut vérifier la véracité du bon déroulement?

Le numérique ne peut pas se substituer au "tout papier"

Et oui, aujourd'hui, le numérique ne peut pas se substituer au "tout papier", au contrôle humain... Demain peut-être, mais pas aujourd'hui!

Si je suis pour les nouvelles technologies, il faut aussi savoir s'en méfier dans certains domaines (le modernisme, l'innovation, le "progrès"). Ils apportent d'excellentes choses, mais pas que... et parfois l'inverse. Il suffit de voir ce que le modernisme, l'innovation, le "progrès" ont apporté dans l'agriculture dans les années 70/80 dont une grande partie est remise en cause aujourd'hui.

Conclusion

Soyons pour le modernisme, l'innovation, le "progrès" pour peu que nous en ayons tous le contrôle. Actuellement, le vote électronique est à mon avis totalement anti-démocratique... Le contrôle sur le vote électronique est impossible au citoyen lambda que nous sommes.

Guillaume Poupard est pour un moratoire sur les machines à voter, c'est déjà une avancée, j'aurai préféré qu'il soit pour l'abrogation. La démocratie c'est quand chaque citoyen qui le souhaite peut excercer son droit de contrôle sans avoir de compétences particulières.

Articles à lire sur des sujets Similaires

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://chispa.fr/sima78/index.php?trackback/80

Haut de page