Tout ou presque sur les logiciels libres, linux, protection de la vie privée... et aussi Humeur!

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Arnaque sur smartphones et à qui profite les pétitions en ligne

News et paranoDeux alertes, elles ne viennent pas de moi, mais j'en fais le relais ! Deux alertes, suivez les liens pour en être informé !

Arnaque sur smartphones
Vous, vos enfants, vos amis avez un smartphone, soudain, vous avez un message d'alerte plus ou moins similaire à l'image ci-dessous… Si vous êtes parano comme moi, vous allez réinitialiser votre téléphone et repartir de "zéro". Si vous cliquez, vous vous retrouverez avec une facture téléphonique qui risque de dépasser l'entendement.

Pour bien comprendre, lire l'article que je souhaite relayer pour son importance (j'ai aussi pompé son image, mais il me pardonnera, j'espère).

Il s'agit d'androïde, mais on peut imaginer sur d'autres systèmes :
Sécurité des mobiles : anatomie d'une arnaque sur Android
Article très bien décrit par Philippe Macia.

arnaque_sous_android_12.jpg

À qui profitent les pétitions en ligne ?
J'ai toujours été dubitatif vis-à-vis les pétitions en ligne… Que valent les valeurs apportées à de telles signatures, certains signent parce qu'ils ont vu leurs amis des réseaux sociaux la signer, ils ont lu en diagonale, le titre plaît… Mais où est le véritable acte militant ? La pétition papier nécessite un engagement, enclenche le débat, le contact… À mon avis, 10 signatures papiers valent plus que 100 en ligne… Mais au-delà, que deviennent nos données ? Lors des pétitions en ligne, il faut mettre notre mail, nos noms et prénoms, voire notre adresse. Nos données ont une valeur… Lisez l'article :
Ce que valent nos adresses quand nous signons une pétition

Articles à lire sur des sujets Similaires

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://chispa.fr/sima78/index.php?trackback/67

Fil des commentaires de ce billet