Les faits.

Alors que j'avais une grosse mise à jour (mise à niveau) à faire de mon blog, j'ai procédé aux sauvegardes. Tout semblait s'être déroulé sans problème. Je transfère la nouvelle version, et là, le site est planté ! Je m'en doutais un peu, la base de données ayant évolué entre les deux versions.
Pour moi, rien de grave, je remets ma sauvegarde et je verrai plus tard les modifications qui ont été apportées et remets à un autre jour la mise à niveau…
Sauf, qu'après avoir remis la version sauvegardée… Horreur, malheur ! Le site est bel et bien planté ! Je vérifie la sauvegarde, et là, je constate qu'il y manque plein de fichiers, je vérifie les versions antérieures… Idem et cela depuis avril 2014.

À ma décharge, ou plutôt, à charge !
Alors que je dis a tout le monde qu'il faut vérifier les sauvegardes avec rigueur, ce que je fais lors de celles des pc de la maison et de notre serveur, je ne l'ai pas appliqué à mon blog. Un simple comparatif en “poids” (ko) aurait suffi à me mettre la puce à l'oreille, mais non, j'ai juste vérifié rapidement la présence de quelques fichiers (config.php et deux ou trois autres), sans plus, puis suis passé à une autre activité. Après réflexion, je réalise que les sauvegardes de mon blog ont toujours été faites à "la vite fait", entre deux ou trois activités, alors que pour toutes mes autres sauvegardes, j'y prends un temps consacré et ne fais rien d'autre !

Pourquoi ?
Rayé, ou pas, les mentions inutiles.
Par : négligence - paresse - désinvolture - nonchalance - inadvertance - maladresse.
Toujours est-il, qu'il en est ainsi et je suis un fataliste optimiste.

Les solutions.
J'aurai pu remettre une version viable de plus d'un an, mais avec obligation de retoucher tous les billets édités entre-temps et la structure des catégories.
Bien que globalement satisfait de l'hébergement chez free, j'envisageai d'héberger ailleurs. Alors c'était l’occasion. J'ai opté pour un nouveau départ, pas forcement la meilleure solution, car chaque fois qu'un internaute arrive sur mon blog suite à une recherche sur un billet, il arrive sur une page d'erreur 404 et mes logs d'erreur grossissent à vu d'oeil. Mais bon, c'est comme ça ! Et ça le sera jusqu'à ce que ce blog ait, au moins, récupéré le référencement de l'ancien. Je suis un fataliste optimiste !

Conclusion.
J'applique maintenant la même rigueur de vérification de sauvegarde qu'à mes autres supports. Et si perdre ainsi mon blog et tous les commentaires m'a vraiment navré sur le coup, après coup, je me suis rendu compte que contrairement aux liens qui me lient à mes proches, amis et leur santé, finalement, ce n'est pas si grave que ça ! Ce n'est pas vital !
Je vais tenter de m'appliquer autant sur ce blog que je m'applique par ailleurs ! Histoire de ne pas décevoir, et surtout, ne pas me décevoir !