Tout ou presque sur les logiciels libres, linux, protection de la vie privée... et aussi Humeur!

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 4 décembre 2017

Les Mémorables de l'Open Source réunis sur un projet photographique.

projet photo opensource - 01 sima78Faces of Open Source est un projet photographique qui nous permet de mettre un visage sur certaines des personnes qui ont eu le plus d'impact dans le développement de l'Open Source.

Linus Torvalds, Ken Thompson, Larry Wall, Doug McIlroy, Guido Van Rossum, Karen Sandler, Dan Geer, Limor Fried... Sont des figures de l'Open Source, des personnages qui ont contribué au développement du logiciel libre à différentes périodes, ce qui nous permet de profiter de la technologie actuelle et de servir d'inspiration aux autres développeurs.

Impossible de ne pas se souvenir du regretté Dennis Ritchie (créateur du langage de programmation C avec K. Thompson d'Unix), qui d'une certaine manière devait aussi être présent dans ce travail. Voici ses frères tenant une photo de lui:

Dennis Ritchie © Peter AdamsPeter Adams est l'auteur de ce projet documentaire qui a débuté en 2014. Un photographe qui avait déjà de l'expérience avec BSD dans les années 90 (plus tard avec Linux) en plus de ces connaissances en programmation qui lui a permis de travailler sur la conception des premiers sites corporatifs

D'excellentes photographies en noir et blanc, accompagnées d'un bref profil du personnage en question et des détails techniques sur la prise de l'instantané (certaines depuis son studio de la Silicon Valley, d'autres à travers les États-Unis) composent la série. Toujours sur le site de l'auteur, vous les trouverez classés par sections: UNIX, BSD, Linux, langages de programmation, X Windows.

Dans une interview intéressante sur PILXS.US, Adams explique son choix du noir et blanc pour ses portraits:

N&B sur un fond blanc était un choix conscient dès le début. Connaissant le groupe, j'ai senti que ça allait être la meilleure façon d'explorer les gens et les visages. Chacun de ces visages a, je pense, une histoire très intéressante. J'essaie d'apporter la personnalité de chacun à la photo et le N&B a toujours été ma façon préférée de le faire. Le fond blanc met le juste accent sur la personne.

Celle-ci de David Korn, créateur de Korh Shell (Ksh), est l'une de mes préférées (son tee-shirt est cool!).

David Korn ©Peter AdamsLes images sont distribuées sous licence Creative Commons (CC BY-NC-SA) pour un usage non-commercial (pour une autre utilisation, il suffit de contacter l'auteur).

Parmi les projets de Korn il y a la réalisation d'un livre qui contribuera à laisser une trace de cet héritage. Pour cela il étudie plusieurs options de financement telles que Kickstarter et d'autres types de parrainages.

Mais ce sera quand la série sera terminée, il y a encore une douzaine de personnes à photographier.

Un qui manque... c'est Richard Stallman. Je ne connais pas la raison de son absence, mais peut-être que si le projet s'appelait Faces of Free Software ...

Traduit du site La Mirada Del Replicante

Source : Los históricos del Open Source reunidos en un proyecto fotográfico

jeudi 5 octobre 2017

Mes contributions aux logiciels libres

contributions logiciels libres

Je pense que lorsque l'on utilise du logiciel libre il est normal de contribuer, chacun selon ses moyens (financiers) et/ou selon ses capacités (techniques, disponibilités, etc.).

Mes contributions sont très limités, je fais la promotion du logiciel libre par quelques présentations publiques via le LUG dont je fais parti ou lorsque je contribue à des "Café Vie Privée" (dans les Yvelines), les retours de bugs des logiciels que j'utilise, quelques très trop rares traductions.

Financièrement, cela varie d'une année sur l'autre. Les temps sont durs et je sais que pour beaucoup c'est pire.

Je ne fais pas ce billet en donneur de leçon, loin de moi cette idée. Juste pour donner conscience que le logiciel libre existe grâce aux contributions, de celui qui l'utilise et en parle à ses voisins et ses collègues, de ceux qui développent, de ceux qui hébergent... Le panel est large et il y a de la place pour toute sorte de contributions. Chacun selon ses moyens, chacun selon ses capacités.

Pour moi:

Lire la suite...

mardi 19 septembre 2017

Piwik or not Piwik

piwik

Aujourd’hui je vais sur mon Piwik, persuadé qu’il était planté, je ne sais pas pourquoi, certainement que la dernière fois que j’y était allé il y avait eu certainement un bug dû peut-être au débit extrêmement lent dont je souffre chez moi.

Bref, je me connecte à l’interface du piwik, tout fonctionne très bien, il m’alerte d’une mise à jour que je fais immédiatement, tout est au top!

Sauf que lorsque je regarde les statistiques je me rends compte que le nombre de visites a sérieusement baissé. Soit, je ne prétends pas avoir une grande influence, loin s’en faut, mais je sais que j’ai plus de lecteurs qu’au départ de ce nouveau blog. Je le sais à travers des discussions et des échanges, je reçois aussi quelques mails sur certains de mes articles, etc. Donc pas d’une grande influence mais la courbe devrait être légèrement croissante alors que c’est sérieusement l’inverse.

A quoi est-ce dû ?

Je pense que mes rares lecteurs étant tous plus ou moins sensibilisés à la protection des données, utilisent des bloqueurs de pub et/ou de scripts et ces bloqueurs, bloquent également piwik.

Bon, je ne vais pas leur jeter la pierre, moi qui sur Firefox utilise une multitude de plugins de ce genre (un peu moins depuis quinze jours puisque je teste Arora sur lequel il n’y a que "adBlock").

La question que je me pose est : dois-je garder piwik sur mon serveur?

Je pourrais faire des recherches pour pallier à cela, il me semble avoir vu quelques trucs la-dessus sur le web… Cela a t-il un intérêt? Me faire chier casser la tête à résoudre un problème pour des statistiques que je ne regarde presque jamais, maintenir les mises à jour et occuper un espace sur mon serveur pour une "appli" que je consulte qu’occasionnellement. Que vous soyez trois, dix, cent, cinq cents visiteurs par jour (sur ce dernier chiffre je me fais plaisir), qu’est-ce que cela change? Je n’ai rien à vendre, évidemment, plus vous êtes nombreux à me lire et plus cela me fait plaisir, mais ai-je besoin de statistiques (même si j'aimais bien piwik)?

C’est vrai que j’aime connaître les liens qui pointent vers mon blogs et/ou billets, mais est-ce si important?

Ce billet pour savoir si je dois faire ou pas un "rm" sur piwik. Je pensais qu’en l’écrivant j’arriverai à la fin avec une décision tranchée, mais non, je reste indécis quoique la balance penche vers la suppression…

À suivre...

Articles à lire sur des sujets Similaires

mercredi 13 septembre 2017

Lettre manuscrite à l’époque du sms et du snapchat

reveur et lettre manuscriteEt oui, je suis de ceux qui dans ce monde rempli de sms, snapchat, et autres réseaux sociaux (twitter, facebook, etc.) envoie encore et toujours des lettres manuscrites.

Deux raisons à cela.

L’envoi :
lorsque je prends mon Rotring calligraphique 1.5, un papier à lettres de bonne qualité, je sais déjà que je vais passer un bon moment. Cet instant d’écriture, je vais le passer pleinement avec la personne à qui est destinée le courrier. En effet, je me concentre pour m’appliquer, pas facile, car les pensées me viennent plus vite que ma capacité d’écriture, mais ce n’est pas grave, je suis content de passer cet instant intemporel avec le/la destinataire… Je suis "Ici et maintenant" avec lui, elle ! Je suis heureux de lui écrire, une véritable satisfaction, et j’espère qu’il ou qu’elle sera heureu(se)x de me lire.
Donc dans un premier temps, l’écriture est une autosatisfaction que l’on espère partagée.
Dans l’intention de faire plaisir, on choisi également l’enveloppe, un beau timbre…

La réception :
vous êtes content de recevoir un sms vous fêtant votre anniversaire, quelqu’un a pensé furtivement à vous (s’il est, et vous aussi, sur les réseaux sociaux, il a certainement été notifié). Vous êtes content de voir sur les réseaux sociaux que telle ou telle personne passe de bonnes vacances à l’autre bout du monde, images et vidéos à l’appui, oui, cela fait plaisir…
Mais lorsque vous relevez votre courrier et qu’au milieu des factures et des publicités vous recevez une carte postale, une lettre, une épître… manuscrite. Vous savez qu’une personne a pris le temps de vous choisir une carte, qu’elle s’est attablée à une terrasse de café pour vous l’écrire, rien que pour vous, puis l’a posté. Et la lettre ou l’épître dans votre boite aux lettres, vous savez que la personne a passé plusieurs minutes, des précieuses minutes en pensant qu'à vous. La carte postale ou la lettre vous est personnellement choisie, destinée, les mots ne sont que pour vous et mûrement réfléchis.

J’ai la faiblesse sentimentale de penser que les messages virtuels (sms et autres) sont comme les paroles, tous cela s’envole, mais que les écrits (à l’encre) restent.

Soit! Certains me diront que sur le web tout reste de façon presque éternelle... Oui mais de façon pathétique et incontrôlable, alors que le manuscrit est émouvant, touchant voire troublant et on peut le garder, ou le supprimer s'il nous contrarie.

Articles à lire sur des sujets Similaires

jeudi 4 mai 2017

L'avenir commence demain

Issac Asimov Livre pour geekCeux qui me connaissent le savent ! Si je dois m’exiler en emportant qu’une partie des objets dont je tiens le plus, ce sera sans ambiguïté, ma bibliothèque ! Et non, pas mon ordinateur, ni mon smartphone, mais mes livres… Avec eux je peux m’évader de mille et une façons et je ne peux pas m’endormir si je n’ai pas lu.

Les Linuxiens, BSDistes et autres libristes sont passionnés par la technologie, alors j’aimerai faire découvrir à ceux qui ne connaissent pas encore, un livre d’Issac Asimov dont le genre est difficile à trancher, entre fiction et anticipation.

Titre original : Nine Tomorrows, 1959
Science Fiction / Anticipation - Traduction de Bruno MARTIN
Edition: POCKET n° 5034 - 352 pages, octobre 2008, suite du 1er tirage août 2011
ISBN: 978-2-266-18377-2

Sur ce billet : Quatrième de couverture, Mon avis, Courte biographie.

Quatrième de couverture :

Lire la suite...

Articles à lire sur des sujets Similaires

samedi 29 avril 2017

Moi aussi je suis Mastodon

sima78 sous mastodon

Après le buzz qu'a fait Mastodon depuis début avril je me suis laissé tenté.

Hé oui, j'ai créé un compte sur ce réseau social.

Je ne vais pas vous faire un comparatif, car je n'avais pas de compte twiter avant.

Mon expérience en réseaux sociaux est très limitée, j'avais deux comptes Facebook, l'un sous un autre pseudo pour une activité qui n'a rien à voir avec le numérique, je l'ai fermé et transférer vers framasphère, mais j'y vais presque jamais. L'autre compte me sert à gérer la page facebook de mon boulot, sous encore un autre pseudo, il n'y a donc rien dessus.

Mon avis sur Mastodon?... C'est un peu tôt pour en parler, ça ne date que de quelques jours, je verrai à l'usage.

Mon profil sur Mastodon via Framapiaf

https://framapiaf.org/@sima78

Articles à lire sur des sujets Similaires

jeudi 6 avril 2017

Black Mirror

black Mirror Sima78 Séries

Cela fait plus de 15 jours que j'ai fait le choix d'être AFK, ça fait du bien, en dehors du boulot, lecture, jardinage, etc. Et comme disait Cicéron: "Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."

Ce que ne disait pas Cicéron, c'est que le jardinage peut vous clouer à domicile avec une lombalgie... L'occasion pour moi de découvrir (je ne suis ni cinéphile, ni TV) Black Mirror.

La seule série que j'ai visionné intégralement est Mr Robot, conseillée par une collègue. Black Mirror m'a été insufflé par l'une de mes filles.

Bref! Black Mirror, j'en suis à la série 2 de la saison 2.

Synopsis de ce que j'ai vu.
A l'heure des innovations numériques parfois liées aux réseaux sociaux, à la réality-show et/ou jeux télévisés... En clair, tout ce qui théoriquement devrait nous faire rêver, nous apporter le savoir, le bien-être, la distraction, la connaissance, etc. Y a-t-il un côté obscur à ces idéaux prometteurs?
Black Mirror donne sa vision, une fiction si proche de notre réalité qu'elle semble pointer à l'horizon, entre extrapolation et transposition.
Les épisodes ne se suivent pas et peuvent être visionnés séparément. Soit! Ils ne s'égalent pas non plus en "qualité/intérêt", mais tous ont un fil conducteur dont un départ commun lié aux nouvelles technologies, une sorte d'idéal, mais qui vire rapidement au cauchemar... Bref! À chaque série, une véritable dystopie!

Ce qui inspire à la réflexion et satisfait mon esprit dubitatif, voire soupçonneux... Certaines mauvaises langues diraient "ma parano".

vendredi 24 février 2017

L'effroyable tutoriel

plantageCeux qui utilisent le logiciel libre sont ceux qui, à mon avis, lisent le plus les tutoriels.

Faire un billet sur un échec, ça fait tout de suite beaucoup moins "classe". L’échec fait pourtant souvent partie d’une réalité généralement mis sous silence et c’est pourtant une réelle source d’amélioration.

Que celui qui n'a jamais "planter une application" me jette la première pierre!

Oui, on parle, publie toujours sur qui fonctionne et on se tait sur les échecs, ça permet de se la péter un peu.

Pour ce billet j'ai décider de faire l'inverse, parler d'un échec.

Voyons ma mésaventure...

Lire la suite...

vendredi 3 février 2017

Vote électronique et démocratie

non au vote électroniqueLe vote électronique peut-il être démocratique?

Je ne vais pas vous parler sur ce billet de ce que je pense des institutions de la Ve République, ni de la partie technique du système de vote électronique, mais du vote en soit et de ce qui me paraît anti-démocratique dans le vote électronique.

Au-delà des institutions qui encadrent le processus électoral et qui peut aboutir à une pseudo-démocratie, le vote en soit, pour être démocratique, doit pouvoir être contrôlé de bout en bout.

Lire la suite...

Articles à lire sur des sujets Similaires

jeudi 26 janvier 2017

Protéger vos données personnelles en milieu professionnel

Vie privee en milieu profressionel

Votre hygiène numérique et le milieu professionnel.

Un billet tiré d'une anecdote qui remonte à plus de six mois, une amie qui venait de démissionner m'appelle:

Sima mon chef de service m'a demandé le mot de passe de mon ordinateur, je lui ai donné... Le souci, c'est que j'ai un dossier personnel, rien de bien grave ni compromettant, mais tout de même personnel. Et puis sur mon navigateur j'ai des favoris vers lesquels mes logins et mots de passe sont enregistrés...

Cette situation peut également arriver lors d'un congé maladie d'un employé.Voyons la suite...

Lire la suite...

Articles à lire sur des sujets Similaires

samedi 21 janvier 2017

Une recette de cuisine est-elle Open Source

recettes libres open sourceJe suis toujours surpris lorsque je tombe sur un blog de recettes de cuisine et que je vois un copyright, ou un message du genre "Tout le contenu de ce blog est la propriété de...", mais je m’étonne aussi de lire "recette OpenSource". Question complexe.

Une recette de cuisine ne peut pas être brevetée car elle ne rentre pas dans les critères du Code de la propriété intellectuelle - Article L611-10.
Si elle est publiée, elle est par définition open source, chacun peut se l’approprier, l’améliorer, la modifier.

Il reste à se poser la question autrement.

Une recette de cuisine est-elle une œuvre de l'esprit ?

Pas facile de répondre à cette question. Je vais essayer de vous donner quelques pistes dans ce billet, je ne suis pas juriste donc je reste à l'écoute de la critique de mon interprétation des textes législatifs.

Lire la suite...

Articles à lire sur des sujets Similaires

lundi 26 décembre 2016

Sima78. Bilan 2016 du Blog, mon smartphone, GAFAM

bilan 2016 blog Sima78Sima78. Bilan 2016 du Blog, mon smartphone, GAFAM

Je vois ça et là des blogueurs faisant leur bilan de l'année écoulée. C'est en effet une bonne chose et par ce billet j'en fais de même.

Faire le bilan de fin d'année c'est faire le point sur ce que l'on a fait, ce que l'on aurait dû faire, ce qu'il reste à faire. Bref, un état des lieux qui permettra d'établir un début liste des résolutions pour l'année à venir.

Le blog Sima78

14 articles en comptant ce billet pour l'année 2016. A peine plus d'un par mois. C'est peu... Déjà en 2015 j'avais pour ambition d'écrire une rubrique par semaine sur les liens m'ayant particulièrement intéressé, et cela, en plus des autres billets. Cette rubrique n'a tenu que quelques mois.

Lire la suite...

Articles à lire sur des sujets Similaires

vendredi 16 septembre 2016

On ne m’y reprendra plus!

linux vieux pcJe suis persuadé que parfois on commet l’erreur de vouloir faire fonctionner, à tout prix, un vieux pc. En fin de billet, j’explique pourquoi.

Et oui, quand un collègue vient me voir et me dit : Une voisine m’a donné un vieux ordinateur portable, tu pourrais faire en sorte que je puisse l’utiliser ? Le clavier est "Américain" et la prise de courant aussi…

Alors moi, bon Prince : pour le clavier il suffit de mettre des stickers, la prise un adaptateur, et dessus je t’installe un linux…

Hé oui, je suis bon Prince, mais bon, lire la suite...

Lire la suite...

Articles à lire sur des sujets Similaires

samedi 6 août 2016

Linux - De l'interface graphique à la ligne de commande

de l'interface graphique à la ligne de commandeUn peu de ma vie privée, ou plutôt de celle de mes farfadets et mes fadettes, j'en ai deux de chaque.

Tous utilisent depuis leur tendre enfance linux… Maintenant, ils l'utilisent plus ou moins en fonction de leurs besoins. Pour celui qui l'utilise le plus, même exclusivement, il s'agit d'un de mes farfadets, l'autre, étant un "gamer", et l'utilise le moins, les Fadettes sont entre les deux.

J'en viens à l'une des Fadettes, son pc est en dual boot, pour un usage professionnel, elle utilise au maximum linux (la grande majorité du temps) via les applications graphiques qui lui sont proposées, sauf pour certains de ces travaux.

L'interface graphique, c'est bien… Mais parfois, la ligne de commande, c'est mieux ! J'y viens !

Lire la suite...

Articles à lire sur des sujets Similaires

vendredi 26 février 2016

Vie privée - mot de passe - justice (suite)

Doit-on donner notre mot de passePrivés de vie privée ?

Un lycéen de Dijon est placé sous le status de témoin assisté dans une affaire de fausses alertes à la bombe visant divers lycées parisiens. Son crime ? C’est une bonne question.

De quoi est-il accusé ?

« refus de remettre aux autorités judiciaires ou de mettre en œuvre la convention secrète de déchiffrement d’un moyen de cryptologie », c’est le motif retenu contre ce jeune homme de 18 ans par le juge, malgré l’avis du ministère public, qui avait ouvert une information judiciaire pour d’autres chefs d’accusation, en demandant de plus lourdes sanctions.

Lire la suite de ce billet sur le site de PixelLibre.net "Privés de vie privée ?"

Cet article lie à l'actualité de ce que j'écrivais dans mon billet "Vie privée - mot de passe - justice" en mai 2015. Cet article fait référence à "Art. 434-15-2 du Code pénal", je mentionnais dans mon billet que La Cour européenne des droits de l’homme reconnaît à toute personne le droit de ne pas participer à sa propre incrimination et donc le droit de ne pas donner ses propres mots de passe.

Je ne suis pas juriste et je ne sais donc pas si cela peut service de recours et si oui, comment... Mais déjà l'intitulé porte à débat "le droit de ne pas participer à sa propre incrimination", ce qui sous-entend dans les termes, que si l'on ne donne pas les mots de passe de déchiffrement, nous exerçons notre droit à "ne pas participer à sa propre incrimination", mais si en plus, on est innocent?... Le fait d'exercer ce droit, signifierait-il que nous sommes incriminables?
Il y a matière à débattre.

Articles à lire sur des sujets Similaires

lundi 16 novembre 2015

Que dire, face à l’horreur ?

Face à l'horreurMa pensée va en premier lieu aux victimes, à leurs proches. Un tel déchaînement de violence me laisse sans mot… Alors je vous invite à lire ceux qui ont pris le temps d'écrire et dont je partage le contenu dans les grandes lignes.

Le Holandais volant dans "Attentats du 13 novembre 2015, Paris"
Seboss666 dans "Attentats de Paris : J’ai vraiment peur"
Alterlibriste dans "Face à l'horreur"

Et il y en a certainement d'autres...

Photo par Brandon Grasley (Facepalm) [CC BY 2.0 (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0)], via Wikimedia Commons

dimanche 8 novembre 2015

Quel niveau de sécurité numérique devons-nous adopter?

quel niveau de securite adopter - sima78Avant tout, je ne suis pas un spécialiste de la sécurité informatique. Entre ceux qui préconisent les mesures de sécurité paranoïaque (et qui savent comment faire) et ceux qui rejettent d'un revers de la main toutes les menaces au prétexte du : "Je m'en fous, J'ai rien à cacher !"… Il y a un fossé. Je ne propose pas de solution, clé en main. Juste une réflexion pour ceux qui n'ont rien à cacher, car on le sait, cette phrase est juste une échappatoire de ceux qui pensent qu'un minimum de sécurité leur est inaccessible techniquement.

Commençons par remplacer “sécurité” par "précaution" et "niveau" par "comportement". Quel comportement de précaution numérique devons-nous adopter ?

Au quotidien, la majorité, sait adopter des comportements de précaution suffisante, car les mesures sont liées à la connaissance de l'environnement dans lequel nous vivons. Si vous vivez à la montagne et qu'il n'y a pas âme qui vive à des kilomètres à la ronde, vous irez faire une promenade sans même verrouiller votre porte. Vous vivez dans une zone plus peuplée, vous fermez votre porte à clé, il y a des cambriolages dans votre voisinage, vous opterez pour une porte blindée, voire une alarme… Un inconnu frappe à votre porte, vous vérifiez avant d'ouvrir, et en aucun cas, vous le ferez rentrer chez vous et, moins encore, lui montrer votre album photos de votre famille et vos papiers bancaires…

Bien ! voyons la suite du billet ...

Lire la suite...

Articles à lire sur des sujets Similaires

samedi 7 novembre 2015

Quel mystérieux plan pour ce blog

Quel est le plan de Sima78Ai-je un plan ? Et si oui, lequel ?

Drôle d'idée de billet, mais il me fut inspiré par la lecture de l'un du blog de Cyrille Borne. En effet, je m'apprêtais à mettre un commentaire suite à sa question finale "Bon je suis désolé, je ne peux pas m'en empêcher, et toi lecteur quel est ton plan secret ?"… Mais je me suis dit, ma réponse serait si longue, autant en faire un billet (car si je suis capable de lire les longs billets, la lecture des longs commentaires m'ennuient).

Cette simple question "et toi lecteur quel est ton plan secret ?" implique aussi bien les lecteurs que les blogueurs. Ai-je un plan lié à mon égocentrisme, ou un exhibitionnisme aigu, ou une nécessité quelconque de reconnaissance, ou une démonstration extravertie, un gain d'argent, la liste n'est pas exhaustive ! Oui, la simple question de Cyrille Borne dans son billet "Le plan" implique la remise en question de chacun.

Lire la suite...

Articles à lire sur des sujets Similaires

dimanche 1 novembre 2015

Ma première participation à un "Café vie privée"

première participation à café vie privée - sima78C'était le 17 octobre 2015 à Versailles.

Zenzla m'avait parlé de ce "café vie privée", il fait partie des intervenants. Étant donné que je ne fais pas partie du collectif, j'y suis allé en tant que participant et non en tant qu'intervenant. J'en avais entendu parler par le biais du blog de Gemna il y a déjà plus d'un an, mais par paresse, je n'y étais jamais allé.

Arrivé en avance, je découvre une magnifique salle très accueillante et conviviale. Le public arrive peu à peu. Je m'attendais à une grande majorité de jeunes geeks, ou personnes très averties (il y en a quelques-uns), mais la majorité sont des utilisateurs lambda*.

*Je préfère user du terme "utilisateur lambda", plutôt que "débutant". En effet, débutant sous-entend que la personne envisage une certaine évolution par paliers "débutant", "intermédiaire", "avancé", "expert", etc... Utilisateur lambda n'est pas péjoratif et signifie qu'il s'agit d'une personne souhaitant utiliser les technologies mises à sa disposition dans un usage pratique au quotidien (mail, web, tableur, traitement de texte, téléphoner, envoyer des messages téléphoniques, utiliser des applications, jouer, etc.) le tout, sans prise de tête.

Le public est nombreux, les autres intervenants qui devaient renforcer ou assister Zenzla, ne viendront pas (problème de transport ou autres...).

Lire la suite...

Articles à lire sur des sujets Similaires

mercredi 24 juin 2015

Je ne suis pas le gentil gars qui s'y connaît en informatique.

Non, je ne suis pas un service onlineAux yeux de beaucoup, je suis le gars qui s'y connaît bien en informatique… Ce qui sous-entend: Windows n'a pas de secret pour lui. Cela s'est amplifié depuis que je suis sous linux (une quinzaine d'années tout de même).

Alors des voisins, des amis, des amis d'amis me font, ou pour être plus précis, me faisaient les demandes du genre :

  • Je ne comprends pas, je clique et ça ne répond pas! Tu peux venir voir d'où ça vient ?
  • Tout était planté, j'ai tout formaté, tu peux venir me réinstaller mon Windows ?
  • Je viens d'acheter une imprimante et ça ne marche pas ?
  • Je ne comprends pas pourquoi mon ordinateur rame tant…
  • Je viens d'installer un logiciel et j'ai plein de fenêtres qui s'ouvrent...

La liste n'est pas exhaustive.

Moi qui a fait le choix d'être sous linux, voilà que par amitié, je me substituais aux services onlines microsoft et autres logiciels propriétaires.
Moi qui adhère à un LUG pour promouvoir les distributions et logiciels libres, je faisais la promotion indirecte des logiciels propriétaires, et de m'entendre dire par ceux que j'avais dépannés: "Windows c'est facile, c'est convivial, ça marche bien…"

Alors un jour, j'ai dit, STOP !!!…

Je ne suis pas le bon copain ou bon voisin qui dit oui et qui s'y connaît en informatique !

Ceci dit, il arrive encore que l'on vienne me solliciter pour dépanner un pc sous windows, alors je précise :

  • Je n'y connais rien à windows et consort, je ne sais plus, j'ai tout oublié! Pire !... Je ne souhaite pas réapprendre !
Ceci dit, je suis bon prince et je vous donne quelques conseils qui vous seront précieux:
  • Dès que vous avez un problème, appelez le service online, le vrai, celui qui est écrit sur la licence du logiciel ou du système qui vous pose problème... Il existe une licence qui a un prix, alors il faut l'utiliser... Ah, vous ne l'avez plus et c'est un logiciel téléchargé... Et bien tant pis, assumez vos choix !
  • Lorsque vous souhaitez installer un logiciel, mettez son équivalent Libre en téléchargeant depuis le site officiel.
  • Mieux, passez au tout libre (linux, bsd...)

Pour ma part, si vous êtes sous Windows ou autres OS propriétaires, je ne peux rien pour vous.

Contrairement à l'idée reçue, le fait d'utiliser linux ne fait pas de moi le gars qui s'y connaît bien, au contraire, je suis un éternel débutant dont je revendique le statut !

Articles à lire sur des sujets Similaires

- page 1 de 2