Bilan de 2016 et Bonne année

Assistante maternelle 78210 Bilan Saint Cyr l'EcoleBilan 2016

Démarrage très difficile. En effet, avant j’avais tant d’appels que j’étais obligée de renvoyer vers des collègues, elles aussi souvent complètes. Toutes les assistantes maternelles étaient au complet… Puis il y a eu l’ouverture de crèches. Nombreuses assistantes maternelles de Saint Cyr l’Ecole ont cessé leur activité, faute de demande. Moi-même me suit retrouvée avec la totalité des places disponibles.

Je suis toujours resté optimiste et la suite me donne raison...

Fin 2016 positif

Peu à peu les appels ont repris, et est arrivée l’adorable M., quelques mois plus tard est arrivé aussi l’adorable E., les deux s’entendent très bien. M. de quelques mois plus âgés, prend de l’indépendance, taquine le petit E.
Le magnifique E. se prend au jeu et on sent son impatience de grandir pour gagner en indépendance pour taquiner à son tour la petite M. … Une complicité est née !

Pour moi, il en va de même concernant l’enthousiasme ! Promenades, contes, chants, danses… Tout ce qui peut les motiver à leurs âges me motive également. J’adore ce métier !

Bonne année 2017 !

Il est encore temps pour vous souhaiter une bonne année à toutes et tous.
C’est une bonne année qui débute, car nous allons pouvoir commencer des activités plus créatives, plus tactiles… à suivre sur le blog…
C’est une bonne année, car j’ai de nombreux appels pour déjà la reprise de septembre/octobre alors que je n’ai qu’une place de disponible.

Constat assistante maternelle et crèche.

D’où vient ce retour soudain vers l’assistante maternelle ? J'ai ma petite idée...
L’assistante maternelle a un contact privilégié avec les parents ce qui lui permet de faire évoluer l’enfant au plus près des souhaits des parents sans jamais se substituer à eux. Elle a une marge de liberté dans ce cadre, les sorties pour écouter les chants d’oiseaux, sentir des fleurs, voir des poules, ressentir les variations du climat… Le froid, parfois il pleut, et quand il fera chaud on pourra se baigner à la plaine de jeux… Très bientôt découvrir la pâte à sel, faire des gâteaux, des pains, des dessins, des créativités… Bref, une assistante maternelle crée une complicité avec les deux ou trois enfants qui lui sont confiés en accord avec le souhait des parents.

Si certains parents reviennent vers l’assistante maternelle pour l’évolution de leur chérubin, c’est qu’à la crèche, parfois les places sont comblées, mais pas seulement. Les enfants sont mis plus ou moins à la même enseigne et c’est difficile de faire autrement lorsqu’il y a, en moyenne, une puéricultrice pour environ cinq enfants, c’est souvent le double en cas d’absence, et pas de sortie pour les enfants… Est-ce un lieu d’épanouissement de l’enfant en fonction du souhait des parents ? Est-ce qu’un lieu de garde d’enfants en huis-clos ?

Les crèches sont très rarement des services publics, il s’agit de sociétés ou entreprises cherchant à augmenter leurs bénéfices. Vous me direz, mais une assmat essaie aussi de gagner sa vie avec son métier… Oui, nous essayons de gagner notre vie avec notre passion, c’est la moindre des choses, mais au regard, seulement de ce que sera notre retraite en fin de carrière, démontre qu’il s’agit d’une vocation.

Pour conclure.

Bref, un début d’année 2016 difficile, une bonne fin d’année, et une nouvelle année pleine d’optimisme.
Bonne année à toutes et tous !

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://chispa.fr/chez-fabie-78210/index.php?trackback/27

Fil des commentaires de ce billet